Georges Brassens

- Mourir pour des idées